Présentation des disciplines


Français

Programme du cours de français

 

Le cours de français en classe de lettres supérieures s’attache à définir la spécificité de la création littéraire et à en apprécier la richesse et la valeur. Il guide les étudiants vers une compréhension profonde, rigoureuse et sensible des textes. Il s’articule autour de deux exigences majeures : la fréquentation assidue et maîtrisée des oeuvres et leur analyse critique pertinente. Les cours, alternant l’étude d’extraits et d’oeuvres complètes, privilégient une approche générique et une approche historique de la littérature, ouvrant des perspectives sur les constantes et sur l’évolution des formes et des théories esthétiques. La pratique régulière de la dissertation, du commentaire composé et de l’explication de texte assure cohérence et force à la réflexion. 

  Cette première année permet d’acquérir les connaissances indispensables en matière de poétique des genres et d’analyse stylistique, et de se familiariser avec des méthodes de travail particulièrement nécessaires pour aborder sereinement la seconde année.

      La classe de première supérieure vise la préparation aux concours. Un programme, renouvelé tous les ans, réunit quatre ou cinq œuvres appartenant à des genres différents à étudier à l’aune de questions spécifiques :  il s’agit de mettre en évidence les continuités et les ruptures esthétiques de la littérature, les notions de mouvement littéraire et culturel, de filiation et d’influence, les formes de l’intertextualité, la production et la réception des textes. Le souci d’apprentissage méthodologique vise à faire acquérir la maîtrise des différents exercices types du concours, la dissertation et l’explication de texte.

   Le cours d’option lettres modernes suit deux objectifs : d’une part la préparation au commentaire composé qui repose sur une analyse rigoureuse et approfondie de textes très divers afin d’en éclairer la complexité, d’autre part la confrontation de deux textes au programme du concours issus de la littérature européenne en vue de l’épreuve orale comparatiste. 

   L’enjeu de ces deux années est de permettre aux étudiants de s’approprier la culture qu’ils acquièrent et de cultiver les qualités de rigueur, de précision et de réflexion qu’ils auront à mettre en œuvre dans la suite de leurs études, quelles qu’elles soient. A l’issue de ces deux années, les étudiants maîtrisent parfaitement l’analyse littéraire et éprouvent pleinement le plaisir des textes.